Medecins du monde

Gafsa Phase 1

Phase 1 : Démocratiser l'accès aux soins à Gafsa

LA DÉMOCRATIE AU SERVICE DE LA SANTÉ,

LA SANTÉ AU SERVICE DE LA DÉMOCRATIE, DURABLEMENT

Mars 2013 à Mars 2015

 

 

Gouvernorat de Gafsa

 

 

Direction Générale de la Coopération au Développement de la Belgique

 

Santé maternelle :

une priorité régionale et un axe d’expertise de MdM

Décentralisation

Allocation des ressources, les leviers du changement

Identifier:

Identification les besoins en santé

Objectifs

  • - Améliorer la santé materno-infantile dans la région de Gafsa.
  • - Soutenir le dialogue entre les acteurs médicaux, sociaux administratifs et associatifs de la région, au sein d’une plateforme -participative.
  • - Identifier les obstacles à l’accès aux soins de périnatalité des femmes en âge de reproduction, et la faisabilité d’une décentralisation du système de santé.

Résultats

  • - Un budget participatif a été coordonné par une plateforme locale 92 000 femmes en âge de procréer ont bénéficié d’une amélioration des services.
  • - 35 représentants des professionnels de la santé et 35 représentants des associations ont travaillé ensemble Des stratégies concertées ont été élaborées et mises en œuvre.
  • - 4 enquêtes réalisées.

Focus sur la plateforme participative : un projet innovant

C’est la première fois que je fais l’exercice de lister les problèmes et de les transformer en solutions. J’ai pu décider certaines choses. J’avais l’habitude d’attendre que les décisions soient dictées d’en haut.

Mr Noomen ELADEB, Directeur de l’hôpital régional de Gafsa en 2015

Je n’ai pas l’habitude de prendre l’avis des gens pour définir les stratégies, j’ai l’habitude d’appliquer des réglementations, d’exécuter directives qui viennent de Tunisie. Le projet a incité les gens à s’asseoir autour d’une table et discuter des problèmes communs (….) Nous n’avons pas l’habitude d’entendre les critiques de la population, c’est intéressant comme exercice.

Docteur Slim Etiljani, Directeur des Soins de santé de base à Gafsa en 2015.

La plateforme participative est composée à parts égales de 35 représentants des associations et de 35 représentants des professionnels de la santé de la région, qui se réunissent régulièrement:

  •  Les groupes de travail thématiques travaillent sur des propositions concrètes.
  •  La séance plénière, qui réunit tous les acteurs tous les 3 mois au minimum, est l’occasion de rassembler les idées.
  •  Le comité de pilotage valide les orientations proposées.

Parce que les acteurs locaux sont les plus habilités à faire des propositions adaptées et pertinentes pour leur système de santé, la plateforme réfléchit et formule des propositions concrètes pour améliorer la gestion et la gouvernance de la santé dans la région de Gafsa ainsi que l’allocation des ressources.

Le dialogue mené par la plateforme participative a mené aux résultats suivants :

  •  Un plan stratégique régional adopté.
  •  Une stratégie régionale d’excellence en périnatalité.
  •  Un budget participatif pour mettre en place les orientations proposées.
  •  La plateforme devient une association à part entière : Sihatouna.

Mais aussi

  •  Une dynamisation de la société civile
  •  Une valorisation et une remotivation des personnels de santé, notamment les sages-femmes, à travers des formations et des séances de sensibilisation et leur rôle de force de proposition
  •  L’émergence de projets locaux : club santé, sensibilisation
  •  Un appui pour le matériel médical des hôpitaux et centres de santé de base
ban-de-page-deguecha

Deguecha

Les défis de l'accès à la santé maternelle à Gafsa et Sidi Bouzid