Medecins du monde

Approche participative pour une amélioration de l'accès aux soins à Gafsa 

La situation

  • 1er Gouvernorat du sud-ouest
  • 345 156 habitants
  • Un historique de luttes sociales
  • Une centralisation au détriment des gouvernorats de l’Ouest :
    • 80% des ressources attribuées à l’Est alors que
    • 50% de la population vit dans les régions intérieures.
  • Un taux de chômage plus élevé.
  • Des indicateurs sanitaires plus bas, dont l’espérance de vie.
  • Mortalité maternelle nationale : : 44 décès pour /100 000 naissances.

 

Gafsa fait partie des régions défavorisées de l’intérieur de la Tunisie dont le développement a souffert de la centralisation des ressources et des décisions prévalant sous la dictature. En conséquence, le système de santé est fragile : peu de personnel, une couverture des soins de santé fragmentée et une pénurie de spécialistes. Mais Gafsa est aussi une région porteuse de fortes dynamiques sociales : les populations du bassin minier ont une profonde tradition d’engagement et de lutte pour la défense de leurs droits économiques et sociaux.

Au lendemain de la révolution, avec les différents acteurs du gouvernorat, Médecins du Monde a souhaité relever le défi de l’approche participative pour une démocratisation des soins. En transformant l’élan démocratique en une vraie force de proposition menant à l’amélioration concrète de la qualité et de l’accès aux services de soins pour toute la population, nous souhaitons aussi renforcer l’adhésion de la société aux principes démocratiques.

La santé est un droit pour chaque être humain. L’État garantit la prévention et les soins sanitaires à tout citoyen et fournit les moyens nécessaires pour garantir la sécurité et la qualité des services de santé. L’État garantit la gratuité des soins pour les personnes sans soutien et à faible revenu. Il garantit le droit à une couverture sociale, tel que prévu par la loi.

Article 38, Constitution de la République Tunisienne de 2014

Notre action

A Gafsa, le projet de Médecins du Monde met l’accent sur une approche démocratique, participative et décentralisée, à travers la création de plateformes participatives locales, réunissant les acteurs des institutions publiques concernés par la santé, et les acteurs de la société civile afin qu’ils définissent et mettent en œuvre ensemble des stratégies régionales d’amélioration de la qualité et de l’accessibilité des soins et des services.

A l’issue de la phase pilote, les deux plateformes sont parvenues à des résultats concrets tels que la rédaction d’une stratégie régionale de santé et l’amélioration de la qualité des soins materno-infantiles, en particulier de l’offre gynéco-obstétrique. Elles ont également pu s’institutionnaliser en devenant une association à part entière, Sihatouna , signifiant Ma Santé.

Pour encourager cette autonomisation, Médecins du Monde a décidé de lancer une phase 2, visant à fournir un appui technique, méthodologique et financier à l’association Sihatouna pour qu’elle mette en œuvre directement le projet. A travers l’amélioration de l’accès et de la disponibilité des soins de santé sexuelle et reproductive de qualité dans la région et le renforcement de la transdisciplinarité des différents services de santé, en concertation avec la population et avec un accent particulier sur les urgences, l’association a contribué à renforcer le volet santé sexuelle et reproductive à Gafsa.

Enfin, pour assurer la pérennité et l’autonomie du projet, une phase finale a été lancée en 2017. En permettant à l’association Sihatouna d’être complètement autonome, en publiant un guide de capitalisation de la méthode participative afin de pouvoir la répliquer dans d’autres contextes, d’autres régions ou d’autres pays, et enfin en s’assurant à travers du plaidoyer que les dynamiques participatives soient consolidées dans les mécanismes de planification sanitaires en Tunisie, Médecins du Monde s’assure de la poursuite et du renforcement de l’approche participative dans la région après son départ. 

Aujourd’hui, Gafsa est devenu un exemple pour les régions voisines pour l’approche participative de santé : à travers le projet de Médecins du Monde, une dynamique similaire se développe dans le gouvernorat de Sidi Bouzid. En s’appuyant sur les acquis du projet de Gafsa et sur l’expérience de Sihatouna, la société civile, les autorités sanitaires et les prestataires de services de santé de Sidi Bouzid mettent en œuvre à leur tour des solutions participatives visant à améliorer l’accès à la santé  avec un accent particulier sur la santé reproductive mais également sur la gouvernance du système de santé.

ban-de-page-deguecha

Deguecha

Les défis de la santé maternelle à Gafsa et Sidi Bouzid
Cartographie des services - lutte contre les violences Gafsa

Cartographie des services - lutte contre les violences Gafsa

Plans stratégiques SSR et Gouvernance Sidi Bouzid 2017-2021

Plans stratégiques SSR et Gouvernance Sidi Bouzid 2017-2021

Etat des lieux SSR Sidi Bouzid 2016

Etat des lieux SSR Sidi Bouzid 2016

Etat des lieux Santé Sidi Bouzid 2016

Etat des lieux Santé Sidi Bouzid 2016

Enquête sur les accouchements à domicile à Sidi Bouzid 2016

Enquête sur les accouchements à domicile à Sidi Bouzid 2016

PLAN STRATÉGIQUE 2016 | 2018

PLAN STRATÉGIQUE 2016 | 2018

Stratégie régionale d'excellence en périnatalité - Gafsa 2013

Stratégie régionale d'excellence en périnatalité - Gafsa 2013

Plan stratégique régional Gafsa 2014

Plan stratégique régional Gafsa 2014

GAFSA Fiche projet 2013

GAFSA Fiche projet 2013

Améliorer l’accès aux soins de santé pour tous

Améliorer l’accès aux soins de santé pour tous