Medecins du monde

Médecins du Monde appuie les hôpitaux à la gestion des catastrophes

Dans un contexte d’instabilité et de dégradation de la situation sécuritaire libyenne, Médecins du Monde a mis en place un projet visant à préparer les hôpitaux du Sud du pays à l’éventuelle prise en charge de blessés de guerre dans le sud du pays, à la frontière avec la Libye.

En février 2016, le Dr. Martial Ledecq, chirurgien cardio vasculaire belge, a assuré la formation des chirurgiens des hôpitaux de Médenine, Djerba et Tataouine aux techniques de la chirurgie de guerre. 

 

Des formations spécialisées

Une vingtaine de chirurgiens de différentes spécialités (chirurgiens généraux, cardio-vasculaires orthopédistes…) ont été formés aux techniques de prise en charge en chirurgie de guerre

Des formations théoriques à la mise en place d’un « plan catastrophe »

Dans le cadre d’un afflux massif de blessés, chacun endosse une responsabilité distincte.  C’est toute l’organisation du fonctionnement de l’hôpital qui doit s’adapter, impliquant l’administration de l’hôpital et tout le personnel hospitalier et plus particulièrement les membres de la cellule de crise jusqu’aux gardiens et agents de sécurité. Les formations théoriques sont venues accompagner les membres de la cellule de crise existante dans les trois hôpitaux dans la mise en œuvre d’un «   Plan hospitalier d’accueil massif », déjà disponible dans la plupart des hôpitaux du Sud.

Des opérations blanches

Les formations pratiques consistent en des opérations de simulation, dites « opérations blanches » où d’autres intervenants non hospitaliers ont participé, comme par exemple la protection civile ou une association de lycéens bénévoles et ont joué le rôle de blessés. Le personnel formé a mis en application le triage des blessées et leur prise en charge selon le degré de gravité. 

La distribution de matériel médical

Notre partenaire, Médecins Sans Frontières, a assuré la distribution de malles d’urgence : des malles différentes en fonction de la gravité de l’état des blessés, matériel indispensable et immédiatement disponible en cas d’afflux.

En savoir plus sur nos projets

Démocratisation des soins à Gafsa

Démocratisation des soins à Gafsa

Démocratisation de la santé à Sidi Bouzid

Démocratisation de la santé à Sidi Bouzid

Santé des migrants

Santé des migrants